Les différences entre un fromage de vache fermier, artisanal et laitier

Souple, onctueux et délicieusement bon, le fromage de vache peut être fermier, artisanal ou encore laitier. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas seulement le mode de production qui fait la différence. C’est avant tout une question de goûts et de saveurs. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire le présent article.

Du fromage de vache fermier comme au bon vieux temps

Les passionnés de fromage ne jurent que par le fromage de vache fermier. Pourquoi ? Parce que ce fromage n’a rien à voir avec les produits fromagers, excusez-moi l’expression, insipides que l’on vend en supérette. Fabriqué de A à Z à la ferme selon un savoir-faire traditionnel, le fromage de vache fermier se distingue par son goût prononcé et authentique.

D’ailleurs, comment pourrait-il en être autrement ? Tous les ingrédients sont réunis pour fabriquer de délicieux fromages de vache comme on les aime. Le lait provient du troupeau de la ferme et il est immédiatement transformé après la traite. Ici, on ne parle pas de lait réfrigéré ni thermisé. La précieuse matière première est utilisée telle quelle, crue et entière.

Enfin, comme vous pouvez vous en douter, le fromage de vache fermier fait l’objet d’une production à petite échelle. Si le fermier ne travaille pas seul ou en famille, il se fait aider par deux ou trois assistants. Quant aux différentes étapes de fabrication, elles se font de manière artisanale. On n’en demande pas mieux  !

Les caractéristiques du fromage de vache artisanal

Tout comme le fromage de vache fermier, le fromage de vache artisanal est généralement fabriqué à partir de lait cru et entier. Il faut dire qu’il n’y a pas mieux que le lait cru et entier pour faire ressortir toutes les saveurs et tous les arômes du fromage de vache.

La différence, c’est que le lait ne provient pas d’une seule exploitation agricole, mais de plusieurs : en effet, l’artisan fromager ne produit pas son propre lait. Soit il se rend auprès de nombreuses fermes pour s’approvisionner en lait, soit ce sont les fermiers qui effectuent la livraison à la fromagerie. Et dans tous les cas, le lait doit être réfrigéré pour ne pas se gâter durant le transport.

D’autre part, il faut savoir que la fabrication du fromage de vache artisanal se fait au sein d’une petite structure (jusqu’à 10 personnes) et les produits qui en sortent présentent des formes et des goûts plus ou moins réguliers.

Qu’en est-il du fromage de vache laitier ?

Si ce fromage peut satisfaire le consommateur de fromage lambda, il risque de ne pas plaire aux connaisseurs et pour cause, il est généralement fabriqué à partir de lait pasteurisé ou thermisé, ce qui fait que son goût est moins prononcé (en revanche, il se conserve beaucoup mieux). Qui plus est, le fromage de vache laitier se fabrique à grande échelle (bien qu’on ne puisse pas encore parler d’industrie) : tout est automatisé et standardisé. C’est pourquoi le laitier doit s’approvisionner auprès de plusieurs fermes, plus ou moins éloignées et ces différences, les amoureux de fromage les perçoivent très bien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *