Fromage de vache au lait cru ou pasteurisé : Les différences

La réputation de la gastronomie française n’est plus à faire. Le fromage est d’ailleurs, l’un des aliments qui y ont contribué. De plus, il fait partie de nos aliments préférés. On le consomme à toute heure : au milieu comme à la fin le repas, avec ou sans pain, avec ou sans vin… Bref, toutes les occasions sont bonnes pour déguster une petite tranche ! Il faut aussi savoir qu’en France, on dénombre plus de 350 variétés de fromage. Des variétés qui s’obtiennent notamment pendant le traitement du lait. À propos, faites-vous la différence entre un fromage de vache au lait cru ou pasteurisé ?

Fromage de vache au lait cru ou pasteurisé : les différences de traitement

Le fromage de vache au lait cru

Il est d’abord important de définir ce que l’on entend par lait cru. Il s’agit tout simplement d’un lait récemment trait, qui ne fait l’objet d’aucune méthode de conservation ou de traitement thermique. De ce fait, il conserve toute sa flore bactérienne.

Ce non-traitement fait du lait cru, un lait plus facile à gérer pour les fromagers artisanaux. De plus, cela favorise le développement des ferments lactiques. Ainsi que la production d’arômes propres aux fromages de vache au lait cru. Attention, le fait que le lait cru ne bénéficie pas d’un traitement particulier, ne favorise pas les maladies intestinales. Au contraire, les fromages à base de lait cru sont bénéfiques pour la flore intestinale.

Le fromage de vache au lait pasteurisé

Pour fabriquer du fromage de vache au lait pasteurisé, la technique de conservation du fameux Louis Pasteur est ici utilisée. Ainsi, le lait est chauffé à une température donnée durant un certain temps. Cela peut se faire pendant 30 minutes à une température de 63 °C ou durant 15 secondes à 72 ° C. Comme vous l’aurez deviné, le but est d’assainir le lait. En détruisant notamment les mauvaises bactéries telles que la listéria. Notez que ce procédé tend à conserver les bonnes bactéries. Néanmoins, l’utilisation de ferments lactiques artificiels pour réenclencher l’activité enzymatique est nécessaire.

La pasteurisation est davantage utilisée par les industriels du fait que les équipements nécessaires coûtent cher. Mais également parce que le lait provient de différents fournisseurs. D’où la nécessité d’assainir le lait.

Le goût des fromages de vache au lait cru ou pasteurisé

Les différences entre les fromages de vache au lait cru et pasteurisé ne s’arrêtent pas au traitement. En effet, leurs goûts différents également.

La saveur des fromages de vaches au lait cru

Au niveau gustatif, ce sont les fromages de vaches au lait cru qui sont les plus savoureux. Cela s’explique par la flore bactérienne intacte qui donne au fromage un goût subtil. À titre informatif, ce sont les fromages à base de lait cru qui majoritairement bénéficient de l’appellation AOC.

Parmi les fromages de vache au lait cru, on observe le Beaufort, le Brie de Melun et le Reblochon.

L’effet gustatif des fromages de vache au lait pasteurisé

Par contre, les fromages de vache au lait pasteurisé ont des saveurs plus typiques, voire « industrialisé ». La raison s’explique par la présence des ferments lactiques artificiels.

Comme exemple de fromage de vache au lait pasteurisé, il y a le Munster, le Bons Mayennais et le Saint Albray.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *